NICOLAS ERES OU L’ART DE MANIER LE METAL

Sculpture minimaliste :

Sculpture métal multidimensionnelles où le trait structure le vide.
Eloge de la légèreté, les traits s’imposent à l’espace par leur déploiement assuré mais discret.
La matière est remplacée par des volumes d’espace, ce qui donne des oeuvres fluides, légères et singulières.
Notre simple déplacement lui imprime une transformation constante qui tend de l’abstraction au figuratif.

Sculpture multiplan :

Partir du plan pour créer la troisième dimension,la matière se déploie dans l’espace,très ajourée.
Laissant passer la lumière les plaques se chevauchent, l’ombre abondante se loge dans chaque interstice.
Après une découpe au chalumeau,ébarbage et assemblage par soudure le métal assez rigide pour tenir dans l’espace assez souple pour vivre dans le vent rend toute sa puissance dans les créatures de l’artiste,
le métal brut joue avec les peintures très aériennes ce qui renforce la légèreté des pièces.

Sculpture fourmi :

Rondins de métal entrelacés à froid, la fourmi prend vie dans un étau, chaque unité a sa personnalité propre, juste quelques points de soudure sont nécessaires au maintien des barres entre elles, une

Les fourmis sont prêtes pour des installations en intérieur ou extérieur.

PORTRAIT